Dr Elisa Bluwol

01 42 27 01 00

  1. Accueil
  2. Glaucome
  3. Diagnostiquer le glaucome

Diagnostiquer le glaucome

Le glaucome est une maladie fréquente. Il concerne environ 68 millions de personnes dans le monde, et 1 million 300 000 personnes soignées en France, auxquelles s’ajouteraient 400 000 personnes supplémentaires atteintes de glaucome mais qui l’ignorent. 

Il s’agit de la 2e cause de cécité au monde après la cataracte, mais c’est la première cause de cécité non réversible.

Cette maladie est insidieuse car indolore et invisible, sans signes avant-coureurs pendant de longues années pour la majorité des patients. Le glaucome menace la vision du fait d’une destruction progressive des fibres optiques, alors qu’elles ne se renouvellent pas. Cette destruction est dans la majorité des cas liée à un excès de pression intraoculaire.

Le glaucome peut survenir à tout âge de la vie (du nouveau-né à la personne âgée selon le type de glaucome concerné) et une grande variété de glaucomes existent.

Les raisons de consulter peuvent être un simple bilan visuel après 40 ans, l’existence d’antécédents familiaux de glaucome, une pression oculaire élevée, la prise de médicaments à risque etc…

Le dépistage du glaucome

Le dépistage du glaucome et un diagnostic précoce de la maladie font toute la différence pour permettre de préserver votre bonne vision.

L'examen clinique du glaucome

C’est avant tout l’examen clinique du glaucome de l’ophtalmologiste qui cherchera des facteurs de risque de glaucome, et des signes cliniques évocateurs. La mesure de la pression intraoculaire, systématique, sera complétée par l’examen de l’angle iridocornéen et l’analyse du nerf optique. L’ensemble de ces éléments fera partie des fondements du diagnostic.

Examens complémentaires du glaucome

Des examens complémentaires du glaucome permettront de confirmer le diagnostic de par leur aspect caractéristique, et de quantifier le degré d’atteinte. Ces examens sont le champ visuel et l’analyse du nerf optique par OCT (tomographie à cohérence optique). 

Le champ visuel permettra d’estimer le retentissement fonctionnel de la maladie, son degré d’atteinte étant corrélé au degré de perte en fibres optiques.

En cas de doute, d’autres examens pourront être utiles afin d’éliminer d’autres causes d’atteinte du nerf optique.

Toute atteinte est irréversible mais peut être stabilisée. L’objectif de la prise en charge est de maintenir la meilleure qualité de vue pour un patient donné en stabilisant l’atteinte du nerf optique grâce au traitement. 

Ainsi, un diagnostic précis et précoce associé à un suivi régulier et le traitement du glaucome sont essentiels pour protéger votre vue. Le Docteur Bluwol, ophtalmologiste à Paris réalise ce suivi et cette prise en charge.

Pour en savoir plus

Poursuivez votre lecture

Dr BLUWOL

Ensemble, prenons soin de votre vision.