Dr Elisa Bluwol

01 42 27 01 00

Glaucome chronique a angle ouvert

Glaucome chronique à Angle ouvert

Le terme de glaucome à angle ouvert regroupe différents types de glaucome chronique, car cette classification se base uniquement sur le degré d’ouverture de l’angle iridocornéen.

Qu’est-ce que le glaucome à angle ouvert ? Quels sont ses mécanismes ?

Le Glaucome chronique à angle ouvert est la forme la plus courante de glaucome. Le trabéculum, filtre oculaire qui régule la pression oculaire en évacuant l’humeur aqueuse à travers son maillage, devient moins perméable avec l’âge, plus « fibreux ». L’humeur aqueuse s’accumule alors dans l’œil car sa production est constante, et la pression oculaire s’élève. La tension oculaire élevée abîme progressivement le nerf optique en détruisant ses fibres de façon accélérée.

Symptômes du glaucome à angle ouvert

Il reste longtemps asymptomatique pour le patient et est généralement dépisté par l’ophtalmologiste lors d’une consultation « banale » pour la vue.

La plupart des personnes atteintes de glaucome à angle ouvert ne remarquent aucun changement dans leur vision jusqu’à ce que l’atteinte soit avancée et que la perte du champ visuel devienne relativement centrale et donc perceptible par le patient. Cette atteinte du champ visuel reste longtemps imperceptible, car elle débute le plus souvent dans des zones périphériques (et non pas « en face de soi ») en formant des scotomes, c’est-à-dire des zones floues, semblables à de la brume ou du brouillard, pour devenir ensuite totalement non perçues à des stades plus avancés. Cette atteinte du champ visuel liée au glaucome est irréversible et peut conduire dans les stades sévères à la cécité.

Diagnostic du glaucome à angle ouvert

Le diagnostic est en général posé devant une tension oculaire élevée, ou parce que le nerf optique parait excavé, c’est-à-dire qu’il semble « abimé » ou « creux » lors de l’examen du fond d‘œil effectué par l’ophtalmologiste. Si le patient consulte, car il se plaint de maladresse ou de mal voir sur les côtés, la maladie est en règle déjà avancée.

Le glaucome chronique à angle ouvert est précédé par un stade « d’hypertonie oculaire », où la pression oculaire est trop élevée, mais pendant laquelle le nerf optique n’est pas encore endommagé, avec un champ visuel qui reste encore normal, et avec des fibres optiques en nombre normal pour l’âge. La prise en charge des hypertonies est donc cruciale afin d’éviter leur évolution vers un glaucome.

Prise en charge et traitement du glaucome à angle ouvert

EN CAS D’HYPERTONIE OCULAIRE SANS GLAUCOME (nerf optique indemne)

Un suivi ophtalmologique régulier s’impose, avec mesure de la pression oculaire et réalisation d’examens de type OCT et champ visuel afin de s’assurer de l’absence de souffrance du nerf optique et de sa bonne fonction. 

Le traitement des hypertonies n’est pas systématique mais dépend des facteurs de risque de développer un glaucome, et d’une discussion entre patient et ophtalmologiste. 

Le risque de développer un glaucome à 5 ans en cas d’hypertonie oculaire, en l’absence de facteur de risque de glaucome, et en l’absence de traitement, est de 10%.

En cas de facteurs de risque d’évoluer vers un glaucome, le traitement sera celui de la pression oculaire, soit par prescription de collyres anti-glaucomateux, soit par laser, de type SLT (trabéculoplastie sélective par laser).

EN CAS  DE GLAUCOME À ANGLE OUVERT

L’objectif du traitement du glaucome est d’avoir la tension oculaire la plus basse possible, et de limiter au maximum les variations de pression oculaire dans la journée, afin que le nerf optique cesse de perdre des fibres et le champ visuel cesse de se dégrader. Ce traitement consistera en des collyres anti-glaucomateux et/ou du laser. A des stades plus avancés ou si le traitement médical ne suffit pas, divers types de chirurgies peuvent être proposées, allant de la chirurgie mini invasive à la trabéculectomie voire à la pose de valves ou de laser diode selon le cas.

Evolution et pronostic du glaucome à angle ouvert

Le glaucome est la deuxième cause de cécité dans le monde, et la forme primitive à angle ouvert représente 60 à 80 % de l’ensemble des glaucomes en Occident et en Afrique, et environ la moitié dans le monde (le reste étant des glaucomes par fermeture de l’angle).

D’évolution classiquement lente, l’élévation de la pression intraoculaire se fait progressivement, de façon indolore et endommage le nerf optique sur plusieurs années. La dégradation du champ visuel et l’atteinte du nerf optique sont irréversibles, c’est pourquoi une prise en charge la plus précoce possible est souhaitable, ainsi que le dépistage des membres de la famille.

Il existe également de nombreux autres types de glaucomes à angle ouvert.

Dr BLUWOL

Ensemble, prenons soin de votre vision.